LTAM  
13 - Artistique
   
 
BTS Dessin d'animation > Introduction

La formation du BTS Dessin d‘Animation

 

VOIR AUSSI -> Site Internet du BTS Animation

 

Le BTS Dessin d’animation, qui se base sur une expérience de 20 ans d’existence, offre des études qui préparent aux différents métiers de la production d’un film d’animation.

La formation concentre l’enseignement sur les aspects techniques des processus de fabrication et les conventions que les professionnels respectent. Il en est de même pour la pratique constante des techniques du dessin à main levée, exigeantes et spécifiques au dessin animé. Nous formons des dessinateurs polyvalents et des techniciens capables de s’intégrer facilement dans des studios de production.

Les différents métiers spécialisés auxquels des étudiants de notre formation ont eu accès, et continuent d’avoir accès, sont les suivants :

Chargé de production:

Responsable d'un point de vue pratique de l'organisation d'une production de film d’animation. Il gère l'équipe, s'occupe de la communication entre les postes, installe, suit et rectifie le planning, le fait appliquer. Il peut aussi gérer en partie le budget, s'occuper des envois vers l'extérieur (autres studios d'anime, son, télé...), faire respecter les quotas, etc... Il sert souvent de tampon entre l'équipe technique, et l'équipe de production (les patrons). Son travail est de faire de sorte à ce que tout se déroule au mieux pendant la production...

Administrateur de production:

L’administrateur de production gère le budget et les dépenses sur la production d'un dessin animé.

C'est lui qui construit le plan de financement du projet, qui fait les devis, qui s'occupe des dossiers pour obtenir des aides au CNC et autres banques. Il doit vraiment anticiper les problèmes et savoir combien va réellement coûter un dessin animé.

Directeur technique:

Dans les productions 3D et 2D Vectorielles, c'est lui qui s'occupe du côté technique du Workflow, c’est-à-dire de la chaîne de fabrication.

C'est lui qui décide quels logiciels seront utilisés, comment chaque étape est intégrée à la suivante (suivi des fichiers, versions, export d'un logiciel vers un autre), quels types de fichiers utiliser, comment traiter les FX, si les décors sont en 2D ou 3D, si les textures sont simples ou compliquées... Il doit trouver des solutions aux problèmes posés par des scènes difficiles à réaliser. Il doit aussi développer des outils informatiques pour faire gagner du temps à l'équipe (un outil qui trace automatiquement l'ombre sous le personnage par exemple).

Storyboardiste

Le travail du storyboardeur consiste  à mettre en images le texte du scénario qui décrit l’idée du réalisateur principal.

Le storybordeur devra faire en sorte, que la camera, le timing,   les propositions de diffèrents plans et leurs raccords corrects,   servent  à enrichir le projet en vue de passer à l’étape suivante.

Grâce à l’informatique, le storyboarder peut filmer son travail et réaliser une animatique. (story-board filmé)

Cette dernière lui permet de corriger et d’affiner  son travail.

Character designer /Model-sheet

Le travail consiste à  faire des recherches  graphiques sur les personnages du film pour ensuite créer les personnages définitifs.

D’ autre part il doit créer le model-sheet de chaque personnage.

Le model-sheet est le document de référence  pour les animateurs et les assistants animateurs, aussi appelés intervallistes.

Dans ce document on définit de manière très précise  tous les détails graphiques constituant un personnage.

Layoutman décors

Le layoutman partira du story-board finalisé et de l’animatique.

Le décorateur va dessiner au trait les décors finaux (noir et blanc). Il fait son croquis en prenant en compte les décors de référence, selon l'angle dessiné dans le story-board. Puis il procède à la mise à net de  son trait, de manière précise et rigoureuse, (le dessin passe ensuite dans les mains du lay-out man couleur).

Il veillera  à ce que les décors et les personnages soient dans la même perspective, et dans les rapports de proportions correctes.

Il devra préciser le timing  pour les déplacements de la caméra, et les déplacements de certaines parties du décor (overlays).

Il fera pour cela,  une feuille d’exposition.

Il donnera les indications-lumières  pour que le décorateur  puisse travailler les couleurs,  et traduire la lumière de manière cohérente.

En ce qui concerne les personnages, le layoutman peut soit dessiner des posings du personnage  de manière très sommaire dans leur attitude, mais correctes dans l’espace, soit les dessiner de manière plus animée telles de futures poses clefs. Dans ce cas, l’animateur a la possibilité d’utiliser les posings des personnages tel qu’ils servent au travail d’animation.

Layoutman couleur

Le Layoutman couleur mettra les décors en couleur, selon les indications-lumière du layout, et aussi les références  reçues,  provenant des recherches réalisées avec le réalisateur.

Aujourd’hui  on utilise beaucoup des logiciels tel Photoshop, TV Paint, Painter et beaucoup d’autres.

Animateur 2D

L’animateur 2D travaille sur des productions qui sont réalisées sur papier,  ou sur des logiciels tels que flash ou toonboom.

Son travail consiste à donner vie au personnage, tout en suivant les indications du réalisateur.

Son travail consiste, à créer le mouvement ou l’acting qui correspond  au storyboard, et au scénario du plan ou de la scène  sur laquelle il travaille.

En termes techniques, il met en place les poses clefs, les poses d ‘anticipation et les clefs de passage. Il doit aussi déterminer le timing et le rythme du mouvement, en définissant la durée du mouvement et les  chartes d’espacement des intervalles.

Animateur 3D

L’animateur 3D travaille  sur des productions réalisées avec des logiciels 3D tels que, Maya, Softimage, 3D Studio max ou Cinéma 4d.

Son travail est identique  à celui d’un animateur 2D, mais sur ordinateur.

Assistant animateur

L’assistant animateur travaille en étroite collaboration avec l’animateur.

Son travail consiste à faire la mise au model de dessins rough de dessins de l’animateur.

Il veillera à ce que toutes les conditions graphiques du personnage, visibles dans le model-sheet, soient respectées.

Il assure aussi la réalisation de certaines animations secondaires dans leur totalité.

Intervalliste

L’intervalliste reçoit les dessins finalisés par l’animateur, et l’assistant animateur.

Son travail consiste à compléter les dessins qui manquent pour finaliser le mouvement

Pour cela il se base sur la charte d'intervallage.

Il veillera à respecter les contraintes graphiques qui se trouvent dans le model-sheet.

Superviseur d’animation.

Le superviseur d'animation se trouve dans le studio "étranger" chez qui l'animation est sous-traitée. C'est celui qui reçoit les ordres et infos du studio et qui les fait appliquer au sous-traitant.

C'est celui qui fait les corrections et doit maintenir la qualité.

Il faut parler au moins anglais, voire chinois, ou coréen...

Opérateur compositing

C'est celui qui fait le compositing, souvent en utilisant After-Effects, en assemblant les différents éléments du plan. Souvent il rajoute aussi des FX, des sources de lumière, du flou, etc.

En d’autres termes c’est celui qui réalise le montage image son final du film.

Aujourd’hui, ce travail se fait sur ordinateur grâce à des logiciels tel Final-Cut, After Effects, Avid  et bien d’autres.

actualisée le 2012.06.15 — © Lycée des Arts et Métiers