LAM  
 
   



 
BTS Réalisateur Graphique > Conditions d’accès > Modèles d'épreuves  > Description du métier (suite) Conditions d’accès - Préparation au concours d'admission - Calendrier des épreuves d'admission - Validation des acquis (VAE)

Description du métier

Le quotidien du réalisateur graphique consiste à manipuler, à assembler et à traiter des textes et des images sur ordinateur, selon les règles de l'art, pour la réalisation de documents destinés aussi bien à l’impression qu’à la publication électronique et interactive : affiches, livres, magazines, brochures, papiers d'affaires et autres produits d'imprimerie et/ou documents destinés à la diffusion électronique (e-publishing pour sites internet, pour tablettes, documents interactifs…)

Les fichiers destinés aux imprimeries et à la publication électronique sont créés exclusivement avec des logiciels de publication assistée par ordinateur (travaux de mise en pages, traitement d’images, imposition, élaboration et création de sites internet, etc.). Rapports annuels, catalogues, presse quotidienne ou pages web – chaque produit est conçu avec une mise en page fonctionnelle, pertinente ou originale, suivant un cahier des charges ou le briefing du client. En phase de production, le réalisateur graphique applique avec conscience les règles visuelles et ses connaissances techniques pour concevoir et exécuter les commandes.

Du client, il obtient textes et images, le plus souvent sous forme électronique, mais parfois encore aussi sur support analogique qu’il faudra numériser au préalable. Avec un logiciel de mise en page, le texte est placé en appliquant les règles visuelles et esthétiques concernant le choix de la typographie, sa taille et sa lisibilité, la largeur des colonnes et leur espacement. Les images sont traitées pour la sortie prévue en respectant le travail original du photographe. Si nécessaire, les couleurs des images sont corrigées et les défauts sont retouchés en vue d’améliorer leur qualité. Des travaux plus élaborés de traitement d’image peuvent également être exécutés : retouche d’images et montages numériques (échange et combinaison d’éléments d’images). La réalisation de prises de vues photographiques simples fait aussi partie des compétences du réalisateur graphique.

À la fin du traitement du texte et des images, tous les éléments sont rassemblés en un fichier unique qui pourra être remis à l’imprimerie ou publié électroniquement. Éventuellement une épreuve sur papier est réalisée pour vérification de tous les éléments et recevoir le bon-à-tirer du client. Celle-ci est jointe au fichier pour assurer une sortie conforme au projet.

Pour la publication électronique, les documents sont adaptés aux contraintes de l’affichage sur les différents formats d’écrans (responsive design). Des éléments interactifs ainsi que des contenus audiovisuels et animés peuvent y être ajoutés. Le réalisateur graphique se sert pour cela des logiciels adaptés à la conception audiovisuelle et d’interfaces Web.

Dans l’exercice de sa profession, le réalisateur graphique commande et intervient sur des équipements à haute technicité. Des connaissances spécifiques sur l’informatique et sur les réseaux de communication sont également nécessaires pour mener à bien son travail.

 

... Précisions par rapport à la description du métier

 

actualisée le 2017.07.15 — © Lycée des Arts et Métiers