LAM  
 
   

 
BTS Réalisateur Graphique > Stages > Démarches de l'étudiant > Démarches de l’étudiant (Stage) Introduction - Base légale - Déroulement du stage - Résumé des obligations
Rapport et soutenance - Évaluation du stage - Programmes de formation

Démarches de l’étudiant

L’étudiant inscrit à la formation du BTS Réalisateur graphique suit durant sa formation un stage pratique en milieu professionnel d’une durée de six semaines.

Au cours du semestre d’été de la première année de formation une séance d’information pour les étudiants est organisée au lycée pour informer les étudiants sur les modalités du stage (tuteur de stage du lycée, dates, déroulement, dispositions légales, contrat-type, contenu du stage, obligations, rapport et critères d’évaluation du stage). Un vade-mecum est remis aux étudiants et sert comme référentiel. Si nécessaire, référence peut être donné à ce vade-mecum lors du déroulement du stage.

L’étudiant prend par sa propre initiative contact avec les entreprises du secteur afin de postuler pour un stage auprès de celles-ci. Il est recommandé aux étudiants de faire suffisamment d’efforts de démarquage pour s’assurer l’obtention d’un stage à temps.

Les entreprises éligibles pour accueillir des stagiaires "réalisateur graphique" sont des imprimeries, des agences de publicité, ateliers graphiques ou autres organismes ayant dans leur sein un service de graphisme/prépresse au Grand-Duché du Luxembourg ainsi qu’à l’étranger. La personne dans l’entreprise en charge de l’accompagnement du stagiaire doit être diplômé dans le domaine visé et/ou avoir au moins cinq années d’expérience dans le domaine du graphisme et de la prépresse.

Le lycée dispose d’une charte ERASMUS qui permet - sous certaines conditions - aux étudiants de financer un stage à l’étranger. Ces conditions impliquent par exemple que le stage doit au moins durer 12 semaines et qu’il doit avoir lieu dans un pays de l’Union européenne autre que le Luxembourg ou que le pays de résidence de l’étudiant.

Le choix des entreprises contactées se fait en concertation avec le tuteur du lycée pour garantir que le stage puisse se dérouler dans une entreprise qui offre une infrastructure suffisante et favorable à l’apprentissage. Dans le cas d’une entreprise inconnue aux enseignants, une visite au préalable de cette entreprise par le tuteur du lycée concerné s’impose pour vérifier si cette entreprise est en mesure de respecter le contenu prévu par le programme de formation.

L’étudiant qui a obtenu un poste de stage en entreprise en informe son tuteur du lycée qui assure le suivi pédagogique et administratif de l’étudiant.

Pour que le stage soit valable, il est impératif qu’un contrat de stage soit signé entre le lycée, l’étudiant et l’entreprise. Les trois exemplaires du contrat, dûment remplis et signés, doivent être remis au lycée AVANT le début du stage ! Le contrat-type élaboré par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (Arrêté ministériel du 18 janvier 2011, Mémorial B Nr.17), devra être utilisé obligatoirement (document téléchargeable ici). En cas de non-respect de ces dispositions, le stage ne pourra être validé.

La période de stage se déroule entre les congés de Noël et les congés de Carnaval (à la fin du 3e semestre). Pour atteindre la durée prévue de six semaines, le stage peut se prolonger durant une période de congés scolaires. Les dates exactes des périodes de stage sont communiquées au début de l’année académique. Pendant cette période, les cours au lycée n’ont pas lieu. En cas d’épreuve de rattrapage organisée durant la période de stage, l’entreprise est priée de libérer l’étudiant afin de lui permettre d'assister à l’épreuve.

Sont admis au stage de formation pratique en entreprise, les étudiants ayant suivi l’intégralité des cours précédant le stage.

Comme pour les cours au lycée, la présence à l’entreprise durant le stage est obligatoire.

Le stage de formation en milieu professionnel est un élément important de la formation. Il s’agit d’un cours, élément constitutif d’un module qui doit être validé en vue de l’affectation nécessaire des points ECTS pour l’obtention du diplôme final. Le diplôme ne pourra être remis qu’après validation de l’intégralité des modules qui constituent le programme de formation. La responsabilité de l’entreprise formatrice est donc engagée pour garantir un bon déroulement de la période de stage. Le détail du programme de formation en entreprise peut être consulté sous la rubrique « Stages/Programme de formation ».

Comme pour les cours au lycée, la présence à l’entreprise durant le stage est obligatoire. En cas d’absence prolongée durant le stage, la période manquante aux 6 semaines devra être rattrapée à une période ultérieure.

Au cas où, pour une raison ou une autre, un étudiant n’a pas pu suivre son stage pendant la période régulière, celui-ci devra le faire durant une autre période de disponibilité (les congés d’été ou au plus tard à la fin de ses deux années de formation).

Comme le stipulent les articles 23 et 24 de la loi du 19 juin 2009, le stagiaire n’est pas lié à l’entreprise par un contrat de travail. Le stagiaire n’est donc pas indemnisé mais il est préconisé d’encourager le stagiaire si l’entreprise prévoit de le faire participer de manière déterminante à la productivité de l’entreprise.

En vue d’approfondir leurs compétences, il est généralement recommandé aux étudiants de faire un job de vacances dans une entreprise du secteur (de préférence dans l’entreprise qui les a déjà accueillis pour un stage - si l’entreprise l’accepte ou en fait la proposition, dans le but de promouvoir les liens entre l’entreprise et le stagiaire). Bien entendu, une telle période n’implique plus la responsabilité du lycée et ne pourra en aucun cas être pris en considération pour la validation du module de stage pratique de formation en entreprise.

 

actualisée le 2017.05.10 — © Lycée des Arts et Métiers