LAM  
 
   

 
Le Lycée > Histoire > Historique Tradition et innovation

Historique

Le 14 mars 1996, la "Handwierkerschoul", jusqu'en septembre 2015 "Lycée Technique des Arts et Métiers" et actuellement "Lycée des Arts et Métiers"est devenue centenaire. Elle est ainsi la plus ancienne école technique publique de notre pays. Durant ces cent ans d'existence elle a toujours été à la pointe du progrès et a su produire des artisans de grande valeur, qui ont fait leurs preuves un peu partout dans le monde.

Flashback

LTAM Bibliothèque 1910

2017

  • janvier - Le LAM obtient le label "FutureHub"

2016

2015

  • août - Le LTAM intègre le UELL et devient le "Lycée des Arts et Métiers" (LAM)
  • september - Gilles SCHAACK est nommé directeur adjoint du LAM
  • september - Laure BECCA est nommée directrice adjoint du LAM
  • september - Gaston GREIVELDINGER est nommé directeur adjoint du LAM
  • mai - finalisation des travaux relatifs à la construction du parking sous-sol et du "Creative Lab"

2014

2013

2010

2009

2006

  • juillet - Véronique SCHABER succède à Georges THILMANY au poste de directeur adjoint du LTAM.

2003

  • Introduction de la formation du mécatronicien de type CATP.
  • Les formations des métiers de la construction et de l'habitat ainsi que la formation du technicien en génie civil ont été transférées au Lycée Technique Josy Barthel (Mamer) et ne sont plus offertes au LTAM à partir de la rentrée scolaire 2003/2004.

2002

2001

  • Dès septembre 2001, une nouvelle formation vient compléter la palette de formations de type BTS déjà offertes dans les domaines du dessin d'animation, du marketing, de la gestion et du secrétariat: celle d'opérateur médias, désormais disponible au Lycée Technique des Arts et Métiers.
  • Introduction de la formation de l'informaticien(ne) qualifié(e) de type CATP.
  • Inauguration du Solarlabo.

2000

1999

  • Inauguration du nouveau bâtiment par les Ministres Mme Hennicot-Schoepges et M. Goebbels.

1997

1996

  • Festivités du Centenaire.

1994

  • Durant la durée des travaux, un certain nombre de classes sont transférées dans des "containeurs" situés dans l'enceinte de l'IST à Kirchberg.

1993/1994

  • 15.09.1993 - Les travaux pour une nouvelle aile parallèle au bâtiment de la rue des Cerisiers sont entamés. Fin prévue des travaux : septembre 1996. Coût prévu: 500 Mio LUF (= 12,5 Mio €).

1991/1992

  • Trois professeurs-ingénieurs (P. Faber, H. Kox, Guy WEILER) et cinquante élèves contruisent en 5000 heures de travail la voiture "Râ-le-Sol", qui obtiendra en 1992 et 1993, chaque fois une 4ème place aux championnats du monde des voitures solaires.

1991

  • Début des cours dans la nouvelle formation du technicien en informatique.

1990

  • Début des travaux de réaménagement de l'ancienne chapelle en salle de conférence des professeurs.
  • Introduction de la formation BTS Animation.

1989

  • Norbert JACOBS succède à Camille Lebeau à la direction du LTAM.

1979

  • Dans le cadre de la réforme de l'enseignement technique et professionnel, l'EAM prend sa nouvelle dénomination de Lycée Technique des Arts et Métiers (LTAM).

1968 - 1971Cour 1972

  • La Chambre des Députés vote le projet de loi concernant l'agrandissement de l'EAM. Les blocs A, B et C (ateliers/beaux-arts) doivent remplacer les ateliers datant de 1911.

1963

  • 27.10.1963 - Par règlement grand-ducal, la section des beaux-arts et arts décoratifs est créée dans la divivsion des métiers.
  • Camille Lebeau prend la direction de l'Ecole de Arts et Métiers.

1958

  • 03.08.1958 - La Chambre des Députés vote la loi sur la création de l'Instutut d'Enseignement Technique IET qui se compose de deux écoles: a) l'Ecole des Arts et Métiers EAM b) l'Ecole Technique ET.
  • 10.11.1958 - Joseph Bisdorff est nommé directeur de l'IET.

1956

  • Joseph Bisdorff est nommé directeur de l'EAE (jusqu'en 1963).

1949

  • 11.07.1949 - Joseph Bisdorff remplace provisoirement Charles Roger, nommé délégué au Ministère du Travail.

1948 - 1953Rue des Cerisier 1948

  • Une nouvelle aile (rue des Cerisiers) est élevée (architecte Paul Dornsreiffer). Elle sera occupée par la Direction des Chemins de Fers Luxembourgeois (CFL) jusqu'en 1958.

1941

  • Feilinger devient "Leiter de Handwerkerschule".
  • Les cours Techniques Supérieurs déménagent à Esch et prennent le nom "Staatliche Ingenieurschule Esch-Alzig" (jusqu'en 1944).

1939

  • 06.03.1939 - Projet de loi prévoyant un agrandissement de l'EAE avec internat atenant (jamais réalisé).
  • Inauguration de l'auberge scolaire de l'EAE à Grevenmacher, entièrement conçue et réalisée par les soins des enseignants et des élèves de l'EAE.

1935

  • 01.03.1935 - Charles Roger devient directeur de l'EAE.

1934

  • Charles Roger devient directeur de l'EAE après le décès du directeur Antoine Hirsch.

1925

  • Participation à l'Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industiels Modernes de Paris, où l'EAE obtient le Diplôme d'honneur.

menuis.jpg1918

  • 15.10.1918 - Les sections de menuiserie-ébénisterie et de menuiserie-modelage deviennent des sections à part.

1916

  • 20.09.1916 - Les Cours Techniques Supérieurs (CTS) sont créés par décision ministérielle du Directeur Général de l'Agriculture, de l'Industrie et du Travail, le Dr. Welter.

1912

  • 15.09.1912 - Les cours débutent dans les nouveaux locaux.

1911

  • 15.09.1911 - La division d'électrotechnique est créée dans le cadre de la section mécanique.
  • 1910-1911 - Les ateliers de l'EAE sont construits d'après les plans de l'architecte de l'Etat Sosthène Weis.

 

 

actualisée le 2017.05.16 — © Lycée des Arts et Métiers